... mais pas trop...
16 décembre 2019

La boîte

Il y a quelques années, quand elle était encore petite, j'ai offert à ma fille un modeste cube en carton, ex emballage d'une montre neuve. Je lui ai dit qu'il s'agissait d'une boîte pour ranger tous ses trésors. Elle s'est immédiatement empressée d'y déposer fèves, cailloux et autres débris de bois ou de feuilles amoureusement ramassés au gré de ses promenades. Cela m'a ramenée en arrière, dans mes vertes années, lorsque moi aussi, je triais scrupuleusement des petits bouts de rien pour les entreposer dans mon coffre à moi.Mon... [Lire la suite]
Posté par Medceline à 09:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 décembre 2019

Ceci n'est pas un tuto cuisine.

L'autre jour, mes papilles sont allées se promener du côté de chez Bleck. Un retour d'Espagne à la sauce François-Régis Gaudry. Subitement, l'envie de goûter ce délice de poudre d'amande mêlée d'oranges confites au vin doux s'est faite insupportable. Mais il manquait une chose à la recette de l'ami Bleck. Du visuel. Du concret. De l'image à gogo, dans le genre food porn extrême.  Munie des ingrédients et de mon portable, j'ai donc officié, risquant à tout moment de faire tomber le produit high tech dans les récipients remplis de... [Lire la suite]
25 novembre 2019

Chuchosémie

" Bonjour"... Ce mot, prononcé du bout des lèvres, dans un soupir presque aspiré par ses points de suspension, c'est celui que nous prononçons tous en entrant dans une salle d'attente de médecin. Un mot presque invisible aux oreilles inattentives ou déjà bouchées par le rhume qui les amène dans ces parages. Un presque mot, en fait. Une manière de politesse qui a l'air de ne pas y toucher. On ne sait jamais, des fois que ce serait contagieux... C'est un chuchotement de convenance. Un souffle de bienvenue. Un vague bruit d'excuse.... [Lire la suite]
Posté par Medceline à 09:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 novembre 2019

Origines

Quand j'étais enfant, je m'imaginais parfois en princesse oubliée. Quelque part sur Terre, un royaume m'avait exilée pour d'obcures raisons. Etais-je un danger public ? Avais-je perpétré quelque crime impardonnable ? Ou une bonne fée m'avait-elle prise sous son aile pour me sauver d'un destin désastreux ? Je vivais donc dans la douce illusion qu'un beau jour, je retrouverais ma famille perdue, qu'on me couvrirait d'honneurs et que je deviendrais la reine d'un magnifique pays peint couleur licorne. Je ne me distinguais donc pas... [Lire la suite]
Posté par Medceline à 09:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
14 octobre 2019

Face à face

Eh, toi ! Oui, toi, là, en face de moi ! Qu'est-ce que tu as à me regarder comme ça ? Je t'ai fait quelque chose ? Si c'est le cas, désolée de ne pas m'excuser. Elle est trop drôle, ta bobine. On dirait que ton fer à repasser est tombé en rade, dis ! T'es toute froissée en dedans. Moi, des faux plis comme ça, je dis que ça cache forcément quelque chose. Et ces cernes... On dirait que tu t'es frotté les yeux avec du charbon. Remarque, ça fait une jolie cible pour que je te fusille du regard ! En plein dans le mille ! T'aurais pu y... [Lire la suite]
Posté par Medceline à 09:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
23 septembre 2019

Le renversement

  Il y a un jour précis, dans la vie, où tout se renverse. Où les lois de la gravité semblent se moquer de toi. Tout ce qui était immuable se met à tanguer. Tes bases valsent comme des gigots mous. Et tes certitudes millénaires vacillent, comme un château de cartes déjà rebattues à ton insu. Ce jour-là, tu prends ta mère dans tes bras pour la consoler. Tu sèches ses larmes d'épuisement en lui tapotant l'épaule et en lui disant : "là, là, ça va aller !" Tu te sens grandir de l'intérieur sans que tu l'aies voulu, toi qui... [Lire la suite]
Posté par Medceline à 09:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 septembre 2019

Odorat

Une simple anecdote aujourd'hui, sur la différence de perception. Un récent soir d'été, ma fille est allée assister à un concert de jazz avec son père et une copine. L'ambiance était bonne, la météo, parfaite. Immanquablement, dans ce genre de festival, on rencontre aussi quelques personnes un peu trop détendues, à l'élocution imparfaite. L'une d'entre elles a posé une question existentielle à ma fille et son amie, 12 et 13 ans au compteur. Leur réponse a été immédiate et sans appel : " C'est par là-bas, on a senti l'odeur !" ... [Lire la suite]
Posté par Medceline à 09:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 juillet 2019

Ami calmant

J'aime aller chez toi, mon ami. T'écouter parler, raconter, rire. Nous formons un drôle d'attelage, toi et moi. Nous ne marchons pas droit, et avec tes creux qui épousent mes bosses, nous avons l'allure d'un serpent un peu bancal. Nous sinuons donc ensemble le temps d'une journée, quelques rares fois dans l'année. J'allume ton étincelle au briquet, tu souffles sur ma flamme endormie, et nos bouches ainsi réveillées se mettent à projeter des mots dans ton salon. Ils viennent nous chatouiller les oreilles avant de s'y glisser comme... [Lire la suite]
Posté par Medceline à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juillet 2019

Faire l'autruche sans culpabiliser : un mythe ?

Ce matin, tu t'es levé avec la nausée. Un air de gueule de bois. Sauf que hier soir, tu n'as bu que de l'eau. Tu essaies de rajuster tes yeux dans leurs trous. Sans succès. Alors tu tentes de comprendre ce qui a pu te mettre dans cet état. Tu actives ton secteur mémoriel pour rembobiner le film. Il y a eu le radio réveil, en premier. Il t'a arraché à un semi-rêve comme on extrait un bigorneau de sa coquille. Tu t'es retrouvé dans tes draps sans l'avoir demandé. Et dans le poste, le commentateur t'a susurré les dernières nouvelles.... [Lire la suite]
Posté par Medceline à 09:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juillet 2019

La danse

Connaissez-vous la danse des paupières ? Vous savez, cette gigue qui les fait tressauter autour de vos yeux comme autant de petits indiens facétieux. Les miennes sont passées expertes en la matière. Elles tanguent haut, elles valsent musette et s'emballent à un rythme quasi brésilien. Et elles entraînent avec elles les copains d'à côté, les habitants de mes épaules, de mes bras, de mes jambes, sans leur demander leur avis. Je me dis que ça doit être cool, d'être une fibre musculaire, des fois. Pas d'imprévus, aucune intendance à... [Lire la suite]
Posté par Medceline à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,