barbed-wire-4800489_960_720

 

J'aimerais que ce soit Cathy. Ou même Minnie, soyons fou.

J'aimerais que la goutte de sueur qui perle entre mes omoplates soit liée au réchauffement climatique.

J'aimerais m'assourdir aux rumeurs du monde

Du Monde, en l'occurence.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/01/05/le-conseil-d-etat-autorise-l-elargissement-des-fichiers-de-police_6065229_823448.html

J'aimerais être ailleurs, vraiment.

J'aimerais ne pas me poser de questions.

J'aimerais que le secret médical soit encore respecté.

J'aimerais soulever les jupons de ce "pas d'atteinte disproportionnée à la liberté d'opinion".

J'aimerais que cela ne sonne pas comme le contraire.

J'aimerais que les sociétés divergent plutôt que de glisser dans l'antre du fourmilion.

J'aimerais revenir dans mon 1984 et que l'autre reste de la science-fiction.

J'aimerais finir par une libre interprétation d'un mot de vieux français.

J'ai meuré, un peu trop, sans doute.