25 février 2015

La pelote

        Un jour, j'ai reçu un petit chat. Elle s'appelait Astrid, avait 23 ans, était belle comme un coeur avec ses longs cheveux blonds et ses grands yeux bleux, et parlait d'une toute petite voix. Elle venait faire contrôler sa tension, qu'on avait trouvé un peu élevée lors de la dernière consultation. Elle a commencé à me parler de son stress, en général. Rien de bien méchant, a priori, chez cette future ingénieure à qui tout réussissait: pas de soucis financiers, une famille aimante, un avenir tout tracé.... [Lire la suite]
Posté par Medceline à 11:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]